Un communiste turc mort à Kobane

Suphi Nejat Agirnasli, un militant du Parti communiste marxiste-léniniste de Turquie (MLKP, clandestin), a perdu la vie sur le front de Kobane en se battant contre les terroristes de l’Etat islamique. Son décès remonte au 7 octobre, l’information a été rendue publique en Turquie le 13.

Le brave martyr avait 30 ans, les barbares en ont fait un immortel.

suphi2

Suphi Nejat est né en 1984 et vivait dans la région de Konya, il est issu d’une famille de révolutionnaires. Son grand-père, Niyazi Agirnasli, était membre du Parti des travailleurs de Turquie (TIP) et était l’avocat de Deniz Gezmis, Yusuf Aslan et Huseyin Inan, les légendaires révolutionnaires turcs pendus en 1972. Suphi Nejat a passé la première partie de sa vie en Allemagne, ses parents étaient des réfugiés politiques, et malgré ses excellents résultats aux examens d’entrées à l’université il décide de poursuivre ses études en Turquie. C’est ainsi qu’il devient sociologue diplômé de la prestigieuse université de Bosphore (Istanbul), il était en outre traducteur et écrivain, auteur d’articles et d’un livre sur le communisme en 2013. Mais ses activités intellectuelles n’ont jamais constitué un obstacle au militantisme de rue.

En 2011 il avait été placé en garde à vue dans le cadre de la lutte contre le KCK (Union des communautés du Kurdistan, lié au PKK). Après sa libération il parle au site d’informations indépendant Bianet en ces mots : « Je suis socialiste, et je suis connu pour cette identité. Je suis sensible au problème kurde mais la question n’est pas là. Ce que j’ai subi délivre ce message : « Si tu es engagé dans certaines questions sociales en Turquie, intellectuellement ou politiquement, si tu es sensible à ces questions, c’est ainsi qu’ils te traiteront ». Les socialistes ou les libéraux qui s’engagent intellectuellement ou politiquement avec les kurdes sont sujets à une chasse aux sorcières en Turquie. »

Comme bien d’autres turcs et kurdes de Turquie, Nejat a rejoint la résistance de Kobane au début de septembre 2014, il s’est alors enrôlé dans les Unités de protection du peuple (YPG), la milice kurde en Syrie. A son arrivée il a choisi comme surnom Paramaz Kizilbas, en hommage à un arménien socialiste pendu à Istanbul en 1915.

En bon internationaliste Nejat n’a pas hésité à prendre les armes pour défendre un peuple opprimé au-delà de la frontière nationale, c’est ainsi qu’il a pris part pour la liberté du peuple kurde et la lutte contre le fascisme islamique pendant que l’Etat turc montrait sa passivité, voir sa complaisance, à l’égard de l’EIIL.

4a5a5-suphi
Suphi Nejat (à droite) distribuant des journaux avec une pancarte dénonçant le statut officiel de « terroriste » de plusieurs organisations révolutionnaires turcs, dont le MLKP, qui permet à l’Etat de légitimer la répression anticommuniste : « Que la loi sur la lutte antiterroriste soit abrogé ».

Son père Hikmet Acun a écrit dans un message saluant l’engagement de son fils : « J’ai perdu mon fils, mon camarade, mon frère Nejat à Kobane. Alors qu’il avait un brillant avenir devant lui, il a choisi la solidarité révolutionnaire. Il est resté sur sa parole, il ne m’a pas trompé… Je m’incline devant lui avec respect. »

Un communiqué récent du MLKP indiquait : « Le nom qu’il s’est choisi alors qu’il faisait les premiers pas dans les tranchées construites par nos camarades patriotes du YPG donne déjà un aperçu de la vision du monde et de la pensée du camarade Suphi Nejat. Sa décision de devenir un soldat volontaire de Kobane et d’affronter la mort fournissent l’expression la plus éclatante de ses idées.

Notre parti continuera la lutte pour la liberté et le socialisme à travers les sacrifices. Afin de planter les drapeaux de nos immortels à la hauteur qu’ils auraient souhaité nous mettrons toutes nos forces et nos compétences sur le terrain. L’attachement aux idéaux de ceux qui ont donné leur vie sur le chemin de la révolution constitue notre valeur idéologique la plus élémentaire. Nous porterons toujours cette valeur au sommet. »

Le MLKP avait perdu un autre combattant dans la lutte contre l’EIIL en septembre 2013, Serkan Tosun sur le front de Rojava. En août 2014 la presse turque annonçait en effet que de nombreux militants du MLKP avait rejoint la résistance de Rojava en Syrie.

b986e36b_oDeux militants du MLKP à Rojava, ils ont été interrogés par des journalistes turcs

0069La résistance kurde à l’EIIL

De son côté le YPG a également salué la mémoire de ce soldat du peuple dans un communiqué : « Grâce à sa détermination et son attitude de combat, un révolutionnaire du MLKP et un de nos camarades a montré que la révolution de Rojava signifie une révolution du Moyen-Orient. Nous annonçons qu’il est mort en martyr dans la résistance de Kobane. Notre camarade Paramaz Kizilbas a prêté son appui à la glorieuse résistance en cours à Kobane afin de construire un avenir libre pour notre peuple et a été immortalisé dans l’honorable lutte contre les gangs sauvages de l’EIIL qui sont les ennemis de notre peuple.

Nous nous souvenons du camarade Paramaz – qui, dans les jours où Kobane était encerclé, a fait preuve d’une importante attitude révolutionnaire en rejoignant la résistance et était un exemple de solidarité dans le monde entier – avec respect, et tout notre peuple exprime ses condoléances à sa famille ainsi qu’à ses camarades en lutte. Tout comme nous l’avons fait pour le révolutionnaire du MLKP et notre camarade Yilmaz (Serkan Tosun) qui a rejoint la révolution de Rojava et mourût en martyr à Serekaniye le 14 septembre 2013, nous renouvelons notre promesse au camarade Paramaz de faire vivre sa mémoire dans notre lutte. La victoire appartient à nos peuples qui luttent au coude à coude contre le fascisme réactionnaire. »

26_Serkan-Tosun
Serkan Tosun (1985-2013), un autre martyr turc de la liberté et du socialisme tué par le même monstre

« Chaque cœur est une cellule révolutionnaire !  » (Suphi, dans sa lettre d’adieu)

Sources : http://reviews.jadaliyya.com/pages/index/19651/in-memory-of-suphi-nejat-agirnasli – http://www.diclehaber.com/en/news/content/view/424853?from=314584322 – http://www.evrensel.net/haber/93805/kobande-yasamini-yitiren-mlkpli-paramazin-kimlik-bilgileri-aciklandi.html#.VD6RQfl_ujI – http://www.hurriyetdailynews.com/student-of-prestigious-bosphorus-university-killed-while-fighting-isil-in-kobane.aspx?pageID=238&nID=72892&NewsCatID=352 – http://www.birgun.net/news/view/bogazici-ogrencisi-suphi-nejat-agirnasli-koabnede-yasamini-yitirdi/7104 – http://www.yuksekovahaber.com/haber/mlkp-de-iside-karsi-savasa-katildi-137325.htm

Publicités
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s