Les accidents de travail en Turquie

Selon un récent rapport du Conseil de la sécurité du travail, au cours du mois d’octobre dernier au moins 160 travailleurs ont perdu la vie en Turquie, et 1600 lors des 10 premiers mois de l’année 2014. Depuis 2002, c’est plus de 14 000 ouvriers qui sont décédés [1].

B3_TG5zIAAA5xdP« En 12 ans vous avez tué 14 712 ouvriers, vous le paierez » scande cette pancarte de Dev-Genç (Jeunes Révolutionnaires), proche du Front Populaire, à la fin d’octobre dernier. Les « accidents » de travail sont effectivement très nombreux en Turquie.

B3TNoRgIIAAFA5W

Sur l’image ci-dessus vous pouvez admirer le sac de charbon que distribuait le gouvernement kémaliste, on y voit clairement inscrit : « La mort est dans le destin des mineurs ».

12831Soma, mai 2014

La catastrophe de la mine de Soma a enlevé la vie à 301 mineurs en mai 2014 et se distingue par son ampleur. La mort n’est pas le destin des ouvriers, elle ne l’est que dans ce système économique mortifère qui sacrifierait des masses entières de vie sur l’autel du profit. En 2012, lors d’un entretien à un journal turc, le PDG de la compagnie minière Alp Gürkan s’était vanté d’être parvenu à réduire les coûts de production à 24 dollars la tonne contre 130 auparavant, au mépris des conditions de travail et de sécurité des producteurs. Et ce 1er décembre 2800 mineurs de Soma sont licenciés par SMS [2]… Mais ces faits inhumains ne sont heureusement pas une fatalité, une alternative existe pour les peuples turc et kurde ainsi que pour tous les peuples opprimés du monde, c’est le socialisme.

B4ZMV-vIAAAUjOyGraffiti dans une rue d’Ankara : « Ce n’est pas l’obscurité du visage (expression turque pour désigner la honte), c’est l’obscurité du charbon. C’est comme cela que le pain se gagne ».

okmeydani-cinayetOkmeydani, quartier populaire et alévi d’Istanbul réputé pour son engagement politique révolutionnaire, des protestations qui ont dégénéré ont eu lieu en mai dernier à propos de la mort récente de Berkin Elvan (jeune du quartier âgé de 14 ans tué par un flic) et du massacre de Soma, la police a tiré à balles réelles et a tué deux personnes.

A la fin d’octobre dernier 17 ouvriers turcs ont encore perdu la vie « dans un accident comme un massacre » [3] à Isparta, et quelques jours plus tard 18 à Karaman. Ce ne sont malhreusement que des exemples…

B4mYa0yIQAEV49D« Les assassins des 18 ouvriers à Karaman sont l’AKP (parti au pouvoir depuis 2002, en tant que représentant du capitalisme turc, NDR) ! Nous demanderons des comptes », c’est ici un rassemblement de Halk Cephesi (Front Populaire, la « branche légale » du DHKP-C).

Notes :

[1] : http://www.yuksekovahaber.com/haber/akpnin-12-yilinda-en-az-14-bin-555-isci-oldu-141840.htm
[2] : http://teknokule.com/ekonomi/2800-isci-sms-ile-isten-cikarildi-yok-artik-daha-neler-15816.html
[3] : http://www.aydinlikgazete.com/mansetler/55833-ispartada-katliam-gibi-kaza-12-isci-oldu.html

Publicités
Cet article, publié dans Actualités, Capitalisme, Société, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s